Arthur Môlard
France / 2013 / Fiction / 20’09
Dans un proche futur, la plupart des gens se font implanter un « criquet » dans le cerveau : une puce électronique qui leur permet de basculer en « mode automatique ». Nathanaël, un réparateur de criquets, fait face à un dilemme moral lorsque les parents d’un jeune autiste lui demandent de pirater la puce de leur fils.

Des liens sur le site du festival du Court Métrage :

Fiche du film

Notes du réalisateurs

Analyse du film

 

 

 

 

ECRITS DE COLLEGIENS

 

Jiminy s’occupe de tout !

INTRODUCTION :

Je vais aujourd’hui vous parler de Jiminy un court-métrage réalisé par Arthur Môlard. Son film a notamment été primé au festival du court-métrage d’Avignon.

SYNOPSIS :
Dans ce court-métrage futuriste (mais pas trop quand même) on arrive dans un univers où les Hommes sont assistés par des machines qu’ils appellent Criquets et qu’ils implante dans leurs nuques. Elles sont fabriquées par une société du nom de Jiminy. Ces machines les aident à prendre des décisions (choix de leur alimentation etc….)
On suit Nathanaël un réparateur de criquet employé par Jiminy qui possède lui même un criquet.Il va rencontrer Oscar (pas le prix hein) un jeune autiste et ses parents qui lui demande de pirater son criquet pour faciliter leurs relations. Nathanaël rencontre aussi Otto Hoffman un patient d’un asile psychiatrique pour schizophrénie il pense que sa seconde personnalité est son criquet alors qu’il n’en possède plus.

Mon avis et Conclusion :
Je vous conseille vraiment d’aller voir ce court-métrage (je vais pas vous apprendre à cracker un film quand même, vous pouvez aller le voir sur le contre de documentation de sauve qui peut le court métrage) .Il aborde pas mal de problématiques intéressante (oui je parle comme les gens assez noble) . Le monde assez sombre n’est pas vraiment à mon goût.

Cordialement votre serviteur.