2016-2017

 

 

RIOM : Des collégiens découvrent les dessous d’un spectacle de hip-hop à Riom

 

 

 

 

 

 

Hip hop au collège Jean Vilar Riom

 

Le point de vue du professeur :

Ce projet a été très positif car les élèves sont satisfaits de ce qu’ils ont vu et aussi de ce qu’ils ont présenté en fin d’année. Je pense que les élèves sont plus à l’écoute de la création grâce aux rencontres avec des professionnels – acteurs, critiques, metteur en scène (notamment grâce à la rencontre avec un chorégraphe hip-hop qui a vraiment pris le temps d’expliquer son travail).

Nous avons conservé quelques critiques de spectacles par les élèves, et le projet a été présenté aux familles.

Suite à ce projet, nous avons présenté au spectacle de fin d’année du collège, Dogora, (spectacle musical), et les élèves de l’atelier théâtre ont mené plusieurs interventions au cours du spectacle.

 

Les points négatifs :

Un élève a abandonné en cours d’année. Il y a eu un manque de cohésion dans le groupe, avec des filles très impliquées, et des garçons plus volages. Dans l’ensemble les élèves étaient très contents, mais frustrés par le manque de pratique théâtrale.

Nous avons eu un manque de temps pour les rencontres, car la pause méridionale était trop courte.
Certaines rencontres n’ont pas été très vivantes. Certains professionnels du spectacle sont parfois assez peu conscients de l’âge de nos collégiens.

 

Les points positifs :

Je suis très satisfaite de ce dipositif, tant du côté de l’organisation générale, des spectacles proposés, des rencontres effectuées que du côté éducatif.

Tous les spectacles ont plu aux élèves.

Ce projet a créé une dynamique dans le collège, les élèves participant se sentaient concernés et venaient aux nouvelles, d’autres élèves se sont dit intéressés en cours d’année. Objectifs d’ouverture culturelle, sorties et rencontres. Nous avons également favorisé la prise de parole de nos jeunes.

 

Les points à améliorer :

Il serait nécessaire d’avoir en amont des réunions-formations entre adultes participants pour établir ensemble les projets, parler des objectifs et de l’organisation.

Il serait bien de mettre en place une plateforme pour restituer ce projet (photos, vidéos,…) et pour prendre connaissance de projets d’autres établissements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES ANCIZES-COMPS : Les collégiens, commissaires d’exposition

 

 

 

 

 

 

 

 

Article Collége Les Ancizes – Journal La Montagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAMALIERES : Collège Teilhard de Chardin

 

 

 

 

 

Le point de vue du professeur :

 

Les élèves ont diversement apprécié les spectacles, ce qui a permis de travailler leur esprit critique.

Les rencontres aux permis aux élèves mieux connaître le travail acteurs, et de mieux appréhender sa valeur.

Chaque élève a réalisé son propre carnet de spectateur, avec les préparations faites en cours, leurs avis personnels justifiés, leurs attentes et impressions, et éventuellement des coupures de presse.

 

 

Les points négatifs :

J’ai regretté que les élèves n’aient pas suivi le spectacle des Femmes savantes, à la Comédie de Clermont.

 

 

 

Les points positifs :

Ce projet fut riche et complet, grâce aux ateliers de pratique théâtrale, financés par le Conseil départemental.

Ceux-ci ont permis d’ancrer davantage le projet.

Les élèves ont apprécié le projet,

 

 

 

Les points à améliorer :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RIOM : Collège Michel de l’Hospital

 

 

Le point de vue du professeur :

 

 

 

Le projet a apporté aux élèves une certaubAutonomie, gain de maturité, ouverture d’esprit

 

Les points négatifs :

Le projet a été difficile à mettre en place en début d’année, le choix du thème, l’écriture du scénario trop tardive dans l’année.

 

 

Les points positifs :

 

 

 

Les points à améliorer :